Bien soigner son Motercalo (3)


Accueil de Motercalo-Motercalo.net


Le bain


Si votre motercalo a le poil sale, il vous faut le nettoyer. L'eau - douce ou de mer - nettoie parfaitement bien sa fourrure.
Attention : Il ne vous faut jamais laver son poil avec de l'alcool, votre motercalo risquerait se lécher et de s'ennivrer comme un baba (au rhum of course…).

La douche (ou le bain) ne pose guère de problème : le Motercalo apprécie généralement l'eau et se lave volontiers (sauf dans un récipent vert - n'allez pas chercher à comprendre la raison… c'est un truc de foufoulidé : peut-être un lien avec l'Eden mais aucun scientifique n'a pu confirmer cette théorie…).

Certains specimens se montrent récalcitrants et ne posent leurs pattes dans l'eau que s'ils n'y sont contraints et forcés… Il vous faut dans ce cas lui promettre un coktail grandine/noix de coco, en général ça marche !!! Ne tenter jamais la force avec un motercalo, vous risqueriez des coups de griffes…

La dentition

Normalement, vous ne devriez avoir aucun problème de ce côté là avec votre motercalo.
>> Si ce n'est pas le cas, prenez rendez-vous chez un nutrioniste spécialisé en foufoulidés. Un problème aux dents vient généralement d'une alimentation non équilibrée…

Les ongles

Les motercalos se rapent naturellement leurs ongles contre le sol aussi rien à craindre de ce côté là non plus…
>> Si un ongle est trop long (plus de 4 cm), il faut aller le faire couper chez un vétérinaire. L'opération se pratique généralement sous anesthésie générale.





Motercalo - Contact